Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Les sciences humaines dans les politiques éducatives

L’université populaire, un nouveau lieu de transmission des savoirs

Laurent Dartigues
p. 123-137

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

L’université populaire est-elle un lieu nouveau de transmission ?
L’université populaire alternative est-elle consubstantielle à un objectif critique et émancipateur ?
Autres repères critiques sur la tension entre savoir et émancipation : vers la question du rapport au savoir
Quelques pistes pour penser politiquement l’université populaire alternative

Aperçu du texte

En préambule, il me faut préciser d’où je parle. Tout d’abord, en tant qu’initiateur (et président) de l’Université populaire de Grenoble créée en 2006. Je ne parle donc pas au nom des universités populaires qui, bien que s’inscrivant dans la dynamique impulsée par Michel Onfray, se conçoivent comme autant de lieux indépendants. De même, je parlerai le plus souvent en mon nom. Si je vais en partie exprimer des réflexions internes à notre Université populaire de Grenoble, le « nous » témoignerait certes de cette aventure collective qui se plaît à tâtonner, mais il ne respecterait en effet pas la variété des investissements et des langues que chaque intervenant apporte avec lui. Ce n’est que le cas échéant que j’emploierai donc ce « nous ». Ensuite, en tant que sociologue. Il ne s’agit pas d’accoler les uns aux autres des bouts de témoignages sur ce que nous faisons à l’Univ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Laurent Dartigues, « L’université populaire, un nouveau lieu de transmission des savoirs », Tracés. Revue de Sciences humaines [En ligne], #12 | 2012, mis en ligne le 29 octobre 2014, consulté le 25 juillet 2014. URL : http://traces.revues.org/5524 ; DOI : 10.4000/traces.5524

Haut de page

Auteur

Laurent Dartigues

chargé de recherches au CNRS, membre du laboratoire Triangle (ENS de Lyon)

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page