Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Art contemporain et sciences humaines : usages réciproques

Manier l’exercice de part et d’autre pour ne faire qu’un

Duels, 282km(x2), Trafic
David Gauthier
p. 135-136

Texte intégral

1Le projet « Écriture et photographie », initié en 2005 entre l’École nationale supérieure de la photographie (ENSP, Arles) et l’ENS de Lyon, met lui aussi en lumière les apports réciproques entre création et sciences humaines. Il associe trois entités de l’ENS à l’ENSP : le Centre d’études poétiques, les enseignements artistiques - histoire des arts, et les Affaires culturelles assurant l’initiative et le pilotage. Les élèves de l’ENS participant au projet sont sélectionnés dans toutes les disciplines (philosophie, lettres modernes, histoire, chimie, etc.), toutes années confondues. Ils bénéficient d’une formation à l’exercice du regard et d’une réflexion sur l’écriture avec/pour/contre/autour/sur la photographie et la vidéo. Dit autrement, ils sont préparés à rencontrer les élèves-photographes sélectionnés par l’ENSP, avec comme horizon la plus grande ouverture possible dans les dialogues et les échanges, afin de construire une partition commune sur deux années (une pour le livre, deux pour l’exposition).

2De la complexité d’une telle rencontre entre deux institutions, entre deux modes de pensée, entre des manières de faire différentes, entre des « écrivants » et des photographes de la même génération, naissent des alchimies singulières, accompagnées d’inévitables frottements, plus ou moins difficiles, mais suscitant l’hybridation et l’expérimentation d’objets spécifiques. Les années académiques 2005-2007 ont permis la création de Duels, exposé au Fonds régional d’art contemporain Provence - Alpes - Côte d’Azur (à Marseille) ; les années 2006-2008, 282km(x2) à la nouvelle galerie de la bibliothèque municipale Part-Dieu (à Lyon) ; et les années 2008-2010, Trafic à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC - abbaye d’Ardennes, près de Caen). La présentation de 282km(x2) par le musée de l’Élysée à Lausanne et de Trafic à la Galerie 35 par l’Institut français à Prague fut une reconnaissance internationale décisive de ce projet expérimental qui mettait en œuvre une pédagogie inédite et évolutive, nouant recherche et création.

3La journée d’étude organisée par Tracés a justement permis d’éclairer, à travers les témoignages d’artistes et de chercheurs confirmés, les enrichissements que de telles pratiques, souvent difficiles à mettre en œuvre, peuvent générer. Avec sa trace publiée, elle contribuera assurément à la réflexion et à la constitution du partenariat 2011-2013 entre l’ENSP et l’ENS, mais aussi d’un projet Création et recherche agréé par l’ANR (Agence nationale de la recherche), ainsi qu’au développement du laboratoire « Le destin des images » associant l’ENS, l’ENSP et le Studio national des arts contemporains - Le Fresnoy.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Gauthier, « Manier l’exercice de part et d’autre pour ne faire qu’un », Tracés. Revue de Sciences humaines [En ligne], #11 | 2011, mis en ligne le 01 décembre 2013, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://traces.revues.org/5366 ; DOI : 10.4000/traces.5366

Haut de page

Droits d’auteur

© ENS Éditions

Haut de page