Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon

Contextes et usages

p. 5

Tel est le titre de l’axe de recherche dans lequel s’engage la revue Tracés pour au moins une année. Il s’agira pour chacun des participants de travailler sur ces deux notions, sur les enjeux théoriques et méthodologiques qu’elles impliquent et sur leurs possibilités d’application. Dans l’optique interdisciplinaire qui est celle de la revue, historiens, sociologues, philosophes et «littéraires» confronteront leurs définitions et leurs appréhensions des deux notions. Contextes et usages constituent tout aussi bien des prismes que des objets d’analyse à part entière : étudier des objets en contexte, c’est faire du contexte le principe d’intelligibilité d’une pratique, d’un événement, ou encore d’un discours. Le contexte est un cadre dans lequel se déroule l’action mais aussi une «ressource» pour les acteurs. Il y a évidemment des «échelles» de contextes (locale, situationnelle, globale…), dont les rédacteurs pourront rendre compte. Quant aux usages, on peut estimer qu’ils désignent toutes les actions indexées à un contexte. Envisageables comme les applications ou les déclinaisons d’une règle, ils peuvent aussi être compris comme ce qui, du fait de leur régularité, produit une règle.